Événement, Gameplay, Actualités
07/09/2022

Interview Gamescom The Dark Pictures : Le directeur du jeu nous dévoile des informations exclusives sur The Devil in Me

Nous avons rencontré Tom Heaton, directeur du jeu, afin de mieux comprendre ce qui fait la particularité du prochain opus terrifiant de l'anthologie The Dark Pictures, The Devil in Me.

 

Pour l'occasion, des fans de la série lui ont posé des questions sur le processus de création du jeu. Plongeons dans cette interview mortelle.

 

 


 

 

1.      Pourquoi avoir choisi Jessie Buckley pour incarner le personnage principal de The Devil in Me ?

Question de @BE_Podcast22

 

Quand on crée un personnage, on cherche avant tout à le rendre intéressant. On veut créer un arc narratif qui nous permette de le développer tout au long de l'histoire. Pour nous, il est important que le joueur prenne plaisir à jouer ce personnage.

 

Au moment du casting, lorsque le nom de Jessie Buckley a été évoqué, j'ai tout de suite su qu'on avait trouvé la comédienne qu'il nous fallait. C'est une actrice formidable, elle nous a tous bluffés. Je ne voyais personne d'autre pour incarner Kate. Comme Kate, elle a une part de vulnérabilité et de sensibilité, mais aussi un côté passionné et fougueux.

 

 

 

2.      La menace de ce jeu étant davantage psychologique, dans quelle mesure les personnages ont-ils été étoffés ? Ont-ils tous un arc narratif à développer ?

Question de @calistus_jdm

 

Tous nos personnages ont un arc narratif : c'était primordial pour nous. Chacun d'entre eux évolue pendant le jeu. Ils ont des défauts et des problèmes personnels qu'ils seront obligés de régler au fil de l'histoire. Leur arc narratif se développe tant qu'ils restent en vie.

 

 

3.      Le jeu sera-t-il aussi étendu, si ce n'est plus, que Man of Medan ? Certains personnages pourront-ils prendre la place d'autres personnages ? Y aura-t-il plus de chapitres rares ?

Question de @james_talens

 

Il est difficile de calculer le nombre d'embranchements et de déviations du jeu. Mais oui, les choix que vous ferez auront des conséquences et des répercussions dans le jeu. Et si l'un des personnages meurt ou est incapable d'agir, un autre personnage interviendra pour finir le chapitre. Vous pourrez également débloquer des niveaux spéciaux ou des niveaux qui ne peuvent être joués que dans certaines circonstances. Le jeu est très ouvert. Tous vos choix comptent et auront un impact sur l'histoire.

 

 

4.      Le jeu étant inspiré de H. H. Holmes, avez-vous utilisé les plans de l'hôtel d'origine pour concevoir l'établissement du jeu ?

Question de @granola__bird

 

Non, parce que les plans n'ont jamais été retrouvés. En revanche, il existe des photographies de l'extérieur du Château des meurtres de H. H. Holmes. On s'en est inspirés pour créer un aspect authentique, mais l'architecture intérieure de l'hôtel reste un mystère.

 

Il existe des cartes, mais celles-ci ne sont pas très fiables. Et pour être honnête, on a préféré s'en écarter pour le jeu. Nous avons donc fait appel à notre propre équipe de production et de conception. Un de nos départements réfléchit à la conception des bâtiments pour qu'ils aient l'air les plus authentiques possible. Ils ont créé un décor absolument unique qui fonctionne à merveille avec le scénario du jeu, tout en étant fidèle à l'esprit d'un hôtel de 1890.

 

 

5.      Quelles scènes ont été les plus amusantes à créer ? Y a-t-il des scènes dont vous êtes particulièrement fiers ?

Question de @tatjana_lunz

 

Eh bien, je ne peux pas parler d'une scène en particulier au risque de dévoiler des éléments importants, mais ce que j'ai toujours préféré, ce sont les scènes d'action. Elles sont très complexes, avec de nombreux embranchements. Puisqu'elles déterminent la mort ou la survie d'un personnage, les enjeux sont très élevés. Et quand on fait de la capture de mouvements, il faut mettre en place des décors très élaborés. Les comédiens doivent se cacher ou enjamber des éléments du décor. C'est très amusant à filmer.

 

La suite se passe dans le studio de montage, où il faut s'assurer que la scène soit dynamique, comme au cinéma. J'espère que vous apprécierez autant les scènes de traque que moi !

 

 

6.      Le fait qu'il s'agisse d'un tueur humain plutôt que d'un monstre a-t-il changé votre manière d'intégrer l'horreur dans le jeu ?

Question de @hollanyaki

 

Oui, le fait que le tueur soit humain change beaucoup de choses. La peur n'est pas la même.

 

C'est quelque chose qu'on apprend quand on crée des jeux d'horreur. Et à titre personnel, les tueurs en série m'ont toujours terrifié. Parce qu'ils sont comme nous. Ils ont une intelligence humaine, ils peuvent nous comprendre, ils ont parfois les mêmes motivations que nous. Et les humains peuvent faire preuve de cruauté et de sadisme.

 

On s'est vraiment amusés à exploiter l'aspect humain de cette menace. On est sur une peur plus psychologique, plus intime et finalement, plus effrayante... du moins pour moi.

 

 

7.      En matière d'approche, quelles ont été les différences entre The Devil in Me et le premier opus, Man of Medan ?

Question de @Break_ops

 

En tant qu'équipe et en tant que studio, nous avons énormément appris depuis Man of Medan. Man of Medan était déjà une expérience enrichissante en soi. Puis, Little Hope et House of Ashes sont sortis. Tout cela a permis à l'équipe d'évoluer, d'apprendre et d'améliorer certains aspects des jeux.

 

Je pense que l'aspect sur lequel nous avons le plus évolué est celui des embranchements. On comprend mieux comment fonctionnent les embranchements narratifs. On fait en sorte que les choix aient plus d'impact sur l'histoire. Enfin, notre casting est l'une des choses dont je suis le plus fier dans ce jeu. Nous avons engagé une directrice de performance artistique, qui nous a aidés à trouver des comédiens sensationnels pour incarner nos personnages.

 

Son rôle était aussi de conseiller les comédiens et de les aider à s'approprier le scénario afin d'obtenir des performances percutantes, permettant aux joueurs de se sentir investis dans le jeu. C'est un grand changement !

 

 


 

 

Le jeu est disponible en précommande digitale ! Réservez dès aujourd'hui votre séjour dans cet hôtel absolument mortel. 
 

PRÉCOMMANDEZ MAINTENANT !
 

Pour en savoir plus sur The Devil in Me, consultez les dernières actualités !

 

 

 

THE DARK PICTURES: THE DEVIL IN ME

Date de sortie:
Description:

Une série de jeux d'horreur à embranchements développée par le studio à l'origine d'Until Dawn, idéale pour de courtes sessions de jeu en solo ou entre amis. The Devil in Me, son quatrième volet, est l'épisode final de la première saison.

Plateformes:
PS4
-
PS5
-
Xbox One
-
Xbox Series X
-
PC