Tournament
Lowhigh fait sa loi avec Law au Beast Arena Hong Kong
16 avril 2018

Savoir maîtriser plus d'un personnage peut faire la différence dans la course vers la victoire sur le TEKKEN World Tour. Si vous en voulez la preuve, ne cherchez pas plus loin que le BEast Arena Hong Kong.

LowHigh a pris tout le monde par surprise en choisissant Law lors de la grande finale pour gagner le titre du BEast Arena Hong Kong dimanche dernier. Cette victoire est sa toute première sur un événement TEKKEN World Tour.

Le Shaheen de LowHigh a été imbattable pendant la majeure partie du tournoi. Samedi, il a vaincu le champion du NorCal Regionals, Saint, lors des poules. Il a ensuite enregistré une victoire 2-0 face à Kkokkoma et Qudans avant de gagner 3-1 lors de son affrontement avec Take, ce qui lui a permis d’atteindre la grande finale.

Take a mis JDCR K.O. lors de la finale des perdants afin de gagner un match retour face à LowHigh, et c’est là que la donne a changé. Take et sa Kazumi ont peut-être été mis hors-jeu par le Shaheen de LowHigh lors de la finale des gagnants, mais il avait toutes les réponses dans ce nouveau match. Take a gagné le jeu 3-1, notamment grâce à un Perfect dans le dernier round du match, afin de remettre les compteurs à zéro.

C’est à ce moment que LowHigh a choisi de prendre Law, un personnage que nous ne l’avions pas vu utiliser sur un tournoi majeur depuis l’Evo Japan. Le changement de personnage n’a pas tout de suite stoppé Take dans son élan, puisqu’il a emporté le premier round malgré un affrontement serré. Mais LowHigh a persisté avec Law et a sorti le grand jeu sur les trois rounds suivants, afin de gagner le match et le titre.

La seconde place de Take sur ce tournoi est venue récompenser son incroyable performance sur le premier événement du Tour 2018 auquel il participait. Il est sorti des poules haut la main avant de mettre Doujin et JDCR K.O. lors de son ascension vers la finale des vainqueurs. Il s’est remis de sa première défaite face à LowHigh en battant JDCR à nouveau, le reléguant à la troisième place.

Take n’est pas le seul joueur japonais à avoir fait une forte impression à Hong Kong, puisque son compatriote Nobi a terminé en quatrième place. Le champion mondial 2015 a perdu lors de poules face à Qudans, le champion mondial 2017. Nobi s'est repris dimanche en vainquant Leo Kazumi, Yuu et Doujin avant de battre Qudans dans un nouveau match.

Qudans a fini en cinquième position à égalité avec son compatriote coréen, la star Kkokkoma.

Le BEast Arena Hong Kong était le premier événement du Tour sur lequel les joueurs japonais étaient présents en force cette année. Le scénario du week-end se résumait à « Corée contre Japon », les deux pays occupant à eux seuls 12 des 16 premières places de l'événement, y compris le top six complet.

Bien qu'un joueur coréen ait emporté le titre, les deux nations se sont quasiment trouvées à égalité dimanche. Sur les dix matchs de la finale qui ont fait s'affronter un joueur japonais et un joueur coréen, le Japon a gagné cinq fois.

L’une des victoires japonaises les plus mémorables a eu lieu tôt lors de la session du dimanche. Saint, qui célébrait son titre au NorCal Regionals tout juste une semaine auparavant, a perdu 2-1 face à Tanukana. Ce résultat a valu à Saint la treizième place, soit le pire classement qu’il ait jamais enregistré sur un événement hors ligne du Tour.

Tanukana a continué jusqu’à atteindre la neuvième place aux côtés de Dimeback, Yuu et JeonDDing. Ce résultat constitue sa meilleure place sur un événement hors ligne du Tour depuis le Thaiger Uppercut de juillet 2017.

Le Japon et la Corée n’étaient cependant pas les seuls pays représentés dimanche. Doujin et AK, tous deux originaires des Philippines, se sont partagé la septième place. Les stars chinoises Swaggy-R et Leo Kazumi ont toutes deux émergé des poules pour occuper la treizième place à égalité avec la vedette coréenne Saint et le japonais BKC.

De nouveaux pays devraient laisser leur empreinte sur le TEKKEN World Tour la semaine prochaine. La prochaine étape du Tour est le Kuwait Battle Royale, le seul et unique événement qui aura lieu au Moyen Orient cette année.

0
0 Comment