Tournament
Anakin offre une performance sans égal et l’ombre de Shadow s’impose au Texas Showdown
14 mai 2018

Un vétéran a remporté les honneurs au Texas Showdown, mais une étoile montante lui a presque volé la vedette.

Lors de la grande finale, Anakin a tenu en respect son compatriote Speedkicks, natif d’Atlanta, pour remporter le titre du Texas Showdown dimanche. C’était sa quatrième victoire sur un évènement TEKKEN World Tour et la première de 2018.

Le JACK-7 du champion était trop fort pour Speedkicks. Ce dernier a joué avec Hwoarang et Law pendant la finale des gagnants, mais aucun des deux personnages n’a réussi à faire flancher Anakin lors d’une finale des gagnants qu’il a remportée 3-0. Speedkicks a changé pour Dragunov lors de leur match retour au moment de la grande finale et a réussi à remporter le deuxième jeu de la partie, mais c’est tout ce qu’il a pu faire. Anakin a dominé les deux derniers combats et remporté la partie 3-1, ce qui lui a permis d’emporter le titre avec lui.

Grâce à sa victoire de dimanche, il a atteint la sixième place sur le classement mondial du Tour, tandis que son concurrent Speedkicks a dégringolé jusqu’à la 14e place. Les deux joueurs espèrent terminer la saison dans le top 19 et atteindre la finale du TEKKEN World Tour, objectif qu’ils avaient tous deux rempli l’an passé.

Bien que Speedkicks se soit avéré être un adversaire de taille, Shadow_20z a peut-être bien représenté le défi le plus redoutable auquel Anakin ait dû faire face. Les deux joueurs se sont préparés au combat samedi avec à la clé une place pour les huitièmes de finale du dimanche. Shadow a remporté le jeu d’ouverture, faisant de lui le premier (et jusqu’à Speedkicks, le seul) joueur à avoir gagné un combat face à Anakin dans le tournoi. Mais le vétéran s’est vite remis pour gagner la partie 2-1 et poursuivre sa progression vers le titre.

Shadow a étonnamment bien rebondi suite à cette défaite. Il a enregistré une victoire 2-0 face à Psylence, ce qui lui a valu un billet pour la finale du lendemain, puis a commencé la journée du dimanche en battant Rick Tha Rular. Il a ensuite atteint la finale des perdants en mettant K.O. deux des finalistes du TEKKEN World Tour 2017 : Joey Fury et P.Ling. Il a failli vaincre un troisième finaliste mondial dans la finale des perdants, mais le vétéran Speedkicks s’est cramponné à une victoire serrée par 3-2.

La troisième place de Shadow, soit la meilleure qu’il ait obtenue sur un événement du Tour, est venue s’inscrire dans un tableau de résultats rempli de talentueux vétérans. Les six premières places ce week-end étaient occupées par Shadow, quatre des finalistes du Tour 2017 ainsi que KOR, l’ancien champion de l’Evo.

KOR, champion de l’Evo 2011 largement considéré comme l’un des meilleurs joueurs américains de TEKKEN de tous les temps, n’était plus dans le circuit compétitif dernièrement. Mais, avec le Tour dans sa ville natale de Houston, la légende a rappelé au monde qu’elle pouvait toujours se mesurer aux plus grands. Il a vaincu Reflex, Crowder, NeoX et Trungy au cours de son épopée vers une cinquième position à égalité.

Les finalistes de l’an dernier ont également montré leur talent ce week-end. Anakin et Speedkicks ont remporté les deux meilleures places, tandis que P.Ling terminait en quatrième position et Joey Fury en cinquième place à égalité avec KOR.

Trungy et Rick Tha Rular complétaient le top huit.

La prochaine étape du TEKKEN World Tour aura lieu à The Colosseum Spring 2018. Le tournoi, qui doit démarrer samedi à Rome, est le premier événement du Tour qui a lieu en Europe cette année.

0
0 Comment